Logo

 
Accueil
Actualités 2017
Actualites 2016
Actualités 2015
Actualités 2014
Brandons
La mémoire du patrimoine
Publications


LA RABOUILLEUSE D'ISSOUDUN

MAINTENANCE ET EXPRESSION DES ARTS ET TRADITIONS DU BERRY


BRANDONS

Les feux de Brandons en Berry et plus particulièrement à Issoudun.

 

Feu de Brandons par Gilles Huguet

Parmi les plus anciennes coutumes traditionnelles festives qui se sont éteintes à Issoudun ou dans son pays, on trouve "Les Feux ou Bûchers de Brandons", seul grand foyer populaire annuel puisqu'il n'y eut jamais de mémoire humaine de tradition de "Feu de St. Jean".
Les FEUX DE BRANDONS Issoldunois étaient de grands bûchers élevés autour d'un mât central constitué par un entassement de matières très combustibles (paille, sarments de vignes, petit bois, mauvaises herbes etc..) au dessus duquel les jeunes gens secouaient, "brandounaient", des perches enrobées à leur extrémité d'une poupée de paille simple ou en forme de croix. Le mât central portait souvent à son extrémité un mannequin dénommé "la vieille, bouhomme carnaval ou guillaume" qui devait bien sûr brûler avec l'ensemble.
Le cumul de ces rites autour d'un simple feu de joie, tous les ans, chaque premier dimanche de carême, à l'époque de l'extinction de cette tradition, dans les années 1950, semble être l'aboutissement de l'évolution d'une très vielle coutume païenne remontant à la nuit des temps. "Brandons Mobiles" devenus "Brandons Fixes" et disparition de la "vieille année".

Raisons et éléments de ce collectage

Feu de Brandons, Les Bordes 1957

Pour un Issoldunois de plus de 50 ans, les "brandons" sont un fait évident. Il serait comme ce paysan du temps de George Sand " surpris qu'un étranger lui pose la question de savoir ce qu'étaient ces multiples petits feux brillants dans les champs le premier dimanche de carême".

La Rabouilleuse envisagea, en 2004, de faire revivre cette tradition.

 

Vidéo d'Alex COVACI, Brandons de 2012, en page d'accueil.

En 2016 La Rabouilleuse fête les Brandons le dimanche 14 février, tout l’après-midi.

Défournement du pain

- Dégustations de crêpes, beignets, jus de pommes…

- Ateliers : Fabrication de brandons

                 Cuisson du pain dans le four à pain et la boulangerie.

- Musiques et danses traditionnelles du Berry, en continu.

- Présentation du piano mécanique avec 10 airs : bourrée, polkas, scottischs, mazurkas, valses. (Voir les pages "Actualités 2015" et "Actualités 2016".

Pour voir "le piano de la Rabouilleuse" de Bip-tv du 5 février, cliquer ICI

Pour lire le compte-rendu dans la NR, cliquer ICI

Pour voir le reportage de Biptv, cliquer ICI

 

- En fin d’après-midi : défilé et feu de brandons dans un lieu annexe.

 Entrée libre

 
   

La commune des Bordes a fait don à La Rabouilleuse d'un meuble provenant d'un ancien café-restaurant. l'inscription "Orchestrophone" nous a fait penser qu'il habritait probablement un instrument de musique mécanique : orgue Limonaire ou piano ?

Aussi, La Rabouilleuse vient-elle d'acquérir un de ces pianos mécaniques, instrument emblématique des salles de bal populaire de la fin du XIX ème siècles jusqu'en 1930.

En mettant une pièce dans le monnayeur et en choisissant un des 10 airs, on peut écouter et danser pendant 3 mn. Au programme : bourrée, valses, scottischs, mazurkas, polkas, airs à la mode avant 1914 ; par la suite les nouveautés : fox-trot, paso-doble... ont pris le relais. C'était le juke-box de l'époque.

Ces belles pièces disparurent dans les années 30 avec la venue des gramophones et de la radio.

Notre piano fonctionnera dans son meuble rénové le jour des Brandons. Venez mettre "une tune dans le bastringue" et profiter du son festif inimitable de cette mécanique.

(Les pièces de 10 sous sont aussi de l'époque fin XIX ème, début XX ème siècle.)

En cliquant ICI, vous verrez Marcel MINO, collectionneur de pianos mécaniques, présenter plusieurs pianos au Musée de Oingt (Rhône); l'un d'eux est le piano acheté par la Rabouilleuse en décembre 2015. 2 airs sont proposés entre 5'10'' et 6'15'' et le final, la Valse Brune et la Bourrée d'Auvergne.

La Valse Brune créée en 1909, chanson de Georges VILLARD, musique de Georges KRIER, reprise par de nombreux interprètes fait partie du Panthéon de la chanson française.

 

 

Annonce dans le BERRY REPUBLICAIN du 8 mars 2014, page 9

Atelier sons et végétaux  C'est la fin de la Vieille année, de l'hiver...